Vous êtes ici : > Compagnie de théâtre l'Eygurande > Cie L'Eygurande > Spectacles > Tous nos spectacles > Les cycles d'écriture > Tout public > Songs d'une nuit d'été





Spectacle chanté / parlé en français & en allemand, tout public à partir de 14 ans

Récital de Chansons des années 30 pour une comédienne qui chante

Textes : Bertolt Brecht
Musiques : Kurt Weill et Hanns Eisler

Conception : Isabella Keiser
Mise en scène et scénographie : Jean-Louis Mercuzot
Avec : J.Louis Mercuzot, Isabella Keiser, Gladstone Dey.


LE SPECTACLE                                                            

« Songs d’une nuit d’été » est un tour de chant constitué de chansons puisées dans le répertoire allemand des années 30.
Une heure de spectacle intimiste, où les textes de Brecht se frottent à la musique de Kurt Weill et de Hanns Eisler.
Un monde peuplé de femmes bafouées, de filles de joie et de truands. Un monde où se côtoient l’amour et la trahison,
la vengeance et le sang, l’exploitation et les illusions perdues…
La gravité du propos brechtien n’empêche ni l’humour ni l’esprit d’une joyeuse contestation.
Chez Brecht, chaque chanson est une histoire à part entière. Ces « Songs » évoquent souvent, sur le mode de la fable, une histoire, un personnage, un destin.

Malgré leur complexité musicale, c’est cette dimension d’interprétation qui a attiré depuis leur création
un grand nombre de comédiennes vers ce répertoire : Lotte Lenya, Gisela May, Hanna Schygulla, Anna Prucnal, etc.


BRECHT & LA MUSIQUE                                               

La volonté de mettre ses mots en musique s’est manifestée dès son premier recueil de poèmes dans lequel Brecht
tentait de mettre lui-même ses textes en musique. Durant toute sa vie, il a étroitement collaboré avec différents musiciens et compositeurs
dont notamment : Kurt Schwaen, Franz S. Bruinier, Kurt Weill, Hanns Eisler, Paul Dessau et Rudolf Wagner-Régeny.

La collaboration entre Brecht et Weill est certainement la plus connue par un large public. Ils se rencontrent en 1927.
La musique de Kurt Weill, surprenante, parfois dissonante, souvent imprévisible sert à merveille les mots de Brecht.
Ou serait-ce l’inverse ? La musique de Weill mise en parole par Brecht ? Le moteur de leur collaboration était la tentative de renouveler la musique au théâtre.
En voulant élargir le public de l’opéra, ils cherchaient à inventer de nouvelles formes de théâtre chanté.

« L’Opéra de Quat’Sous » et « Mahagonny » ont incontestablement révolutionné le théâtre musical. Leur propos reste universel, leur style inclassable !
Depuis 80 ans première de l’Opéra de Quat’Sous (le 31 août 1928 à Berlin) ni le fond ni la forme n’ont perdu de leur pertinence.
Ce qui explique que jusqu’à nos jours de nombreux artistes de styles musicaux très différents ont été attirés par ce répertoire
(Theresa Stratas, Cathy Berberian, Nina Simone, The Doors, David Bowie…).

La collaboration entre les deux artistes n’a duré que six ans (1927-1933) mais l’exigence d’invention de Brecht et Weill
résonne encore de nos jours comme une salutaire insolence.





  



Ce spectacle à déjà été joué aussi :

Théâtre du Coin des Mondes, Evry (91), Juvisy-sur-Orge (91), Missery (21), La Collègiale de Thil (21), Montbard (21), ECLA Saint Valiier (71),
Théâtre des Feuillants, Dijon (21), Théâtre Municipal de Sens (89),


                   

ESPACE PROFESSIONNEL :                                                                                                                                 

Pour obtenir l'accès à l'espace professionnel (en cliquant sur le lien ci dessus) un mot de passe est nécessaire.
Celui-ci est communiqué sur demande au 01 60 77 90 59 :

Les téléchargements disponibles :

- Dossier de diffusion & fiche technique
- Presse
- Vidéos